Municipales : Massoud Hadi, le Prince de la ville

Candidat surprise, Massoud Hadi réussi à se maintenir au second tour des municipales dans la ville de Saint-Ouen- l’Aumône, mettant ainsi l’emblématique Alain Richard en ballotage, un évènement dans cette ville où le maire sortant avait l’habitude de remporter cette élection dès la première semaine de vote.

Massou Hadi (3ème en partant de la gauche) accompagné des membres du mouvement "Tous ensemble saint ouennais"
Massoud Hadi (3ème en partant de la gauche) accompagné des membres du mouvement « Tous ensemble saint ouennais »

C’est un vent nouveau qui souffle sur la ville de Saint-Ouen-l’Aumône (Val d’Oise) à l’annonce des résultats, ce dimanche 23 mars 2014 aux alentours de 21h. Le personnel de la mairie, et les habitants n’en croit pas leurs yeux: « Alain Richard au deuxième tour! » s’écrie une dame avec stupéfaction

Massoud Hadi, et ses colistiers, eux, se congratulent et laissent éclater leur joie en voyant s’afficher le score: 16,2%.

Du coté de la candidate UMP Valérie Pelissier, elle aussi maintenue au second tour, la réaction est plus pondérée, retenue de rigueur pour un parti dont les objectifs sont bien entendu plus importants que ceux de « Tous ensemble saint ouennais ».

Après quelques minutes où s’est mélangé incrédulité et euphorie, c’est le Maire lui même, en personne qui vient faire une annonce. Costume sombre, visage des mauvais jours, le maire sortant annonce laconiquement qu’il y aura bel et bien un deuxième tour en évoquant « un choix démocratique que nous respectons tous« , tout en omettant pas de remercier « toutes les personnes qui ont contribué au déroulement de ce scrutin« . Un exercice dont n’était pas habitué l’ancien ministre de la Défense, qui brigue son 7ème mandat dans cette circonscription.

16,2 %, c’est donc le score qui a permis à Massoud Hadi, tête de liste de « Tous ensemble saint ouennais » de se maintenir au second tour, et provoquer une triangulaire. Alors que les rumeurs allaient bon train et que l’idée d’une alliance avec Veronique Pelissier faisait son chemin, c’est bel et bien les mêmes listes qui seront présentes au second tour. Mr Hadi prend dès lors de nouveau tout le monde à contre-pied et évoque dans les médias « une décision collégiale » se fixant comme objectif de « faire baisser l’abstention tout en siphonnant quelques voix aux autres candidats« .

Itinéraire d’un surdoué

Ce jeune diplômé de Sciences-po (29 ans), professeur en sciences politiques à la Sorbonne, n’a rien du candidat traditionnel. Plus souvent en jean baskets qu’en costume, le sourire accroché au visage, c’est un peu la fierté de cette petite ville de 20 000 habitants. Il fait partie des rares étudiants issu d’une ZEP à avoir intégrer Sciences po Paris, via les concours passerelle. S’en suit une longue expérience le menant des Etats-Unis à Dubaï, de HSBC à la mairie de Bobigny, où il officie jusqu’aujourd’hui. Oui mais son cœur est sain- ouennais et à la surprise général il décide de se lancer dans une aventure folle, celle de la mairie…

Cette aventure est d’ailleurs le sujet du reportage « Prince de la ville » qui sera notre prochain film et qui nous fera vivre de l’intérieur cette campagne historique.

E.A

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s