Massage : Un plaisir à tout prix

Le massage, ou la massothérapie, la relaxation, et le bien-être. A Paris, nous pouvons obtenir des séances de massage de plusieurs formes et façons. Ce ne sont plus les clients qui viennent vers les centres de bien-être mais le contraire.  Aujourd’hui,  il existe même des masseurs qui se déplacent pour faire un massage sur le lieu de travail en quelques minutes.

mas

Le massage est reconnu pour être une méthode efficace pour traiter de nombreux troubles physiques mais aussi psychiques. Les charges de la vie quotidienne, le stress, le rythme de plus en plus rapide augmentent la demande pour ce genre de services. Désormais on trouve même des centres de massages sur les lieux de travail, dans les gares, dans les aéroports et même parfois dans les wagons des trains. Les prestations sont variées et la qualité de service n’est pas la même et en conséquence les prix varient. Une séance de massage peut coûter en général entre 12 et 130 €.

De plus en plus d’entreprises procèdent à un remboursement intégral ou partiel des frais des séances de massage pour ces salariés pour bien veiller à leur bien -être et assurer par la suite un rendement meilleur. Néanmoins, le massage n’est pas uniquement réservé aux salariés. Les particuliers sont de plus en plus demandeurs. Or on assiste à un boom des salons de massages, surtout dans les grandes villes. Mais ces salons abritent parfois des pratiques illégales telles que la prostitution. La plupart du temps, ce sont des jeunes femmes amenées d’Asie, souvent en situation irrégulière en France, qui sont employées comme masseuses dans des salons souvent appelés « salons de massages thaïlandais », avec des appellations un peu implicites qui évoquent le plaisir sexuel. Ces salons proposent des prestations de massages mais qui finissent par des prestations sexuelles qui relèvent de la prostitution et qui sont sanctionnées par la loi française.

Ces pratiques illégales sont traqués par la police française, et on assiste plus souvent à des démantèlement des réseaux de ce genre, mais l’ambiguité qui entoure ce domaine d’exercice et la loi française sur la prostitution toujours floue ne facilitent pas la tâche des autorités.

ABUSHANAB FAdwa.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s