Une affaire qui pue

La France est célèbre pour la richesse des variétés de ses fromages et ses expatriés ne l’oublient pas. Ainsi, à Londres, dans le cartier de Chelsea, un Français retraité a attaqué les employés d’un supermarché armé de camemberts. Le jeteur de fromages est activement recherché depuis par la police londonienne. 

La supérette Waitrose est devenu le champ de bataille entre le Français retraité et les employés du magasin. Crédit : Stephanie Schaerer
La supérette Waitrose est devenu le champ de bataille entre le Français retraité et les employés du magasin. Crédit : Stephanie Schaerer

Bernard Conche, un retraité Français âgé de 67 ans, est mêlé dans une affaire qui sent mauvais. L’histoire remonte au 20 novembre 2015. Ce jour-là, l’homme était en train de voler des produits laitiers du supermarché Waitrose dans le quartier de Chelsea et a été vu par le service de sécurité, rapporte le Telegraph. L’administration de la supérette a exigé que le Frenchie déloyal quitte le magasin, mais Bernard a choisi de l’attaquer plutôt que céder à la pression.

Dans la folie, il a bombardé la direction du supermarché avec des camemberts qu’il ramassait dans les rayons. Ainsi, la police a été appelée en renfort des employés du commerce, ce qui n’a pas calmé le vieux amateur de fromages. Muni d’un caddie, il s’est élancé vers ses ennemis pour forcer le passage. Et ça aurait pu finir ainsi, mais le retraité téméraire n’a pas dit son dernier mot ! Alors qu’on le pense finalement maîtrisé par les vigiles, il décide de s’attaquer aux forces de l’ordre. Bernard tambourine la poitrine de l’agent qui s’efforçait de le faire entrer dans le fourgon de police avant d’être finalement interpellé et embarqué au commissariat.

Un fugitif extraordinaire

Depuis, Bernard Conche a été convoqué par le tribunal de Westminster lundi 4 avril, mais ne s’y est pas rendu et demeure introuvable. Pour que ces jours de retraite ne lui paraissent pas trop longs, le Français irrépressible a entrepris un jeu avec les forces de l’ordre londoniennes. D’après le Telegraph, l’homme aurait été repéré pour la dernière fois en mars près d’un autre tribunal de Londres, « coiffé d’un chapeau de pêcheur et vêtu de bottes en caoutchouc ».

Par Yulia Vasilyeva

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s