« Nulle part, en France » : l’émouvant récit de Yolande Moreau à Calais

Le documentaire débute par une séquence poignante. En surmontant la barrière de la langue, car sans sous-titres, un réfugié nous indique son périple sur une carte du monde. Sur fond de musique arabe envoûtante, la Yolande nous plonge dans l’univers des camps du Nord de la France, de Calais à Grande-Synthe.

© Elsa Kleinschmager
© Elsa Kleinschmager

Ce film est réalisé dans le cadre de la série multimédia d’Arte appelée « Réfugiés », conçue pour mettre en images les terribles conséquences humaines des crises migratoires (Syrie, Afghanistan, Irak, Népal, etc). Alternant sonores d’interviews réalisées dans le Nord de la France et poèmes de Laurent Gaudé, ce documentaire est un témoignage qui pousse à la réflexion. Les mots de l’écrivain, qui remplacent l’habituel commentaire sur images, se veulent forts :

« La République a laissé tomber un peu d’elle-même dans la boue de Grande-Synthe. »

La réalisatrice retrace habilement le parcours de ces hommes, femmes et enfants qui ont fuit la guerre pour trouver refuge dans ces bidons-villes à ciel ouvert, qui perdurent. Mais elle offre également les témoignages de bénévoles révoltés par la situation, qui prennent de leur temps pour essayer d’améliorer la vie des réfugiés.

Elle qui refuse d’appeler ce film militant est pourtant l’une des seules à nous offrir ce regard humble et engagé sur la catastrophe humanitaire qui se déroule dans la sixième puissance mondiale.

« La France est peureuse et l’Europe tout entière prend des airs de fossoyeur. Mais ne nous y trompons pas : ce qu’on enterre avec nos bulldozers, ce ne sont pas les tentes des migrants, c’est la passion européenne. »

Capture d'écran

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s