La République Démocratique du Congo ou le génocide oublié

6 millions de morts. Un massacre qui touche pour la moitié des enfants de moins de 5 ans. C’est le triste constat qui se pose sur la situation actuelle de la République Démocratique du Congo. Un désastre tu par les puissances mondiales.

Crédit photo : D.R.
Crédit photo : D.R.

Un génocide qui en engendre un autre

Les Etats-Unis se sentent coupable. Ils culpabilisent de ne pas avoir assez soutenu le Rwanda, menant à un génocide extrêmement meurtrier. Afin de se dédouaner de leur peines, ils agissent désormais en faveur de ce pays, leur accordant grâce de tout acte criminel. Ils mènent depuis plusieurs années une politique Pro-Rwanda. Face à ce laisser-faire du pilier de l’Occident, les rebelles Rwandais se permettent ainsi d’aller et venir librement au Congo. Ils brûlent les terres, les femmes, les enfants. Ils les violent et les tuent. Les chefs d’Etats occidentaux n’interagissent pas face à ce désastre. Tout le monde reste muet.

Carte de la RDC et du Rwanda
Carte de la RDC et du Rwanda

Des richesses pillées par l’Occident

Si les rebelles Rwandais s’aventurent en République Démocratique du Congo, c’est avant tout pour ses richesses minières. La RDC (à ne pas confondre avec la République du Congo) terre riche en matières premières (pétrole, diamants, or…), se voit pillée par les pays limitrophes à ses frontières. C’est une politique Congolaise peu soutenue par l’Occident qui incite les armées d’occupation du Rwanda et du Burundi à mutiler et tuer les Congolais.

Mais les richesses Congolaises ne servent pas qu’aux Rwanda. Les principaux importateurs sont les USA, l’Europe ou encore la Chine. Le Congo détient 60% des ressources mondiales du Coltan, matière essentielle à la fabrication de produits électroniques telles que les télévisions ou ordinateurs. Un atout qui ne permet pas à la RDC de se développer, mais au contraire, de se faire piller par le reste du monde en toute impunité. L’Occident n’est en tout cas pas tenu responsable officiellement de ce désastre. La faute revient uniquement aux pays Africains, ironiquement.

Un peuple soumis volontairement

« Tant que l’opinion publique abdique, le Congolais reste le « nègre » de l’Afrique » Bajoli

Les Congolais sont soumis à une stratégie de déshumanisation. Les affaiblir? C’est l’objectif principal de leurs ennemis. Une situation qui s’aggrave de jours en jours, laissant pour compte tout le peuple de la RDC qui n’a plus la force de se relever pour se battre. Les femmes et les enfants sont violés, faisant grimper les chiffres du SIDA (20% de la population est touchée). Les épidémies se répandent un peu plus chaque jour…

Mais pourquoi ce silence? Pourquoi taire un génocide dont l’impact est international? Attend-on d’un peuple affaibli qu’il se soulève seul?

Pour en savoir plus. Attention, les images de ce documentaire peuvent choquer.

Taleesa Herman

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Vina dit :

    After I inatiilly commented I clicked the -Notify me when new comments are added- checkbox and now each time a comment is added I get 4 emails with the same comment. Is there any means you possibly can remove me from that service? Thanks!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s