Le « free refill » refoulé

Tout droit sorti des fast-foods américains, la mode du  » free refill » (recharge gratuite en français), vient d’être interdit par l’Assemblée nationale dans la nuit de mercredi à jeudi. Les fontaines à soda, qui permettaient de se resservir à volonté devront toutes disparaitre d’ici le 27 janvier 2017.

2014-09-17-sodas-a-volonte-au-fast-food-quick-critique-france
dessin de Bridoult

Payer pareil pour boire plus… c’est fini. Le principe était simple: le client achète un gobelet et peut ainsi se servir autant de fois qu’il le désire au « fontaine » à soda disponible. Sauf que depuis hier, un arrêté officiel vient d’être publié ce jeudi au journal officiel. Signé conjointement par les ministères de la Santé, de l’agriculture et de la consommation, cet arrêté interdit la distribution « en accès libre, sous forme d’offre à volonté gratuite ou pour un prix forfaitaire » des boissons sucrés ou soda. Il concerne tous les lieux de restauration, des fast-food, au cantine en passant par les clubs de vacances.

« tous les lieux de restauration ouverts au public, les établissements scolaires et les établissements destinés à l’accueil, à la formation et l’hébergement des mineurs ».

Le public visé : les enfants (mais pas seulement)

Pris en accord avec la loi santé de janvier 2016 pour lutter contre les risques d’obésité et de diabète chez les jeunes, cet arrêté sur les boissons sucrées visent évidemment à réduire l’obésité mais surtout, à réduire l’appétence pour la saveur sucrée. En effet un verre de soda équivaut en moyenne à 15 morceaux de sucre. Si cette mesure a officiellement été adoptée pour protéger la jeunesse, elle vient aussi répondre à une augmentation générale du poids moyen des français adulte.

La mode du « free refill » vient donc tout droit des Etats Unis, où le taux d’obésité chez les adultes est de 34,9%. En France 6,5 millions de personnes sont considérés comme obèse soit 14,5% de la population adulte. Encore plus inquiétant : la proportion de personnes obèses est donc passée de 8,5% à 14,5% entre 1997 et 2009…

Maxime Pallu

Crédit photo à la une : DR

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s