Loi Macron : changer de banque en toute facilité ?

Il est désormais plus facile de dire “au revoir” à votre banque. La loi Macron facilite et accélère la procédure pour passer d’un établissement à l’autre depuis lundi dernier. La gratuité et la rapidité…De quoi faciliter les démarches aux clients. Mais quelles sont les limites de ce nouveau service?

6658320_1

Très peu de français changent de banque chaque année, seulement 4,3% des consommateurs. Deux fois moins que la moyenne européenne ! La raison : les démarches longues et compliquées. Cela relevait jusqu’à cette semaine du parcours du combattant. Il fallait réussir à prévenir tous les organismes réglés par un prélèvement et ceux qui effectuent un virement sur le compte et bien coordonner l’opération. Avec les caisses d’allocations familiales, par exemple, cela pouvait prendre plus d’un mois et demi avant que le changement de banque soit pris en compte. Mais les changements sont déjà là. Depuis lundi dernier, un nouveau service d’aide à la mobilité bancaire est en vigueur.

Des démarches rapides et gratuites

Ce dispositif arrangera les moins rigoureux d’entre nous. Une mesure de simplification imposée par la loi Marcon, votée le 7 août 2015, est enfin en marche. Désormais, c’est la nouvelle banque qui engage les démarches de changement de domiciliation bancaire. Le point important : ce service est gratuit. “Le client n’aura plus que deux choses à faire pour passer d’une banque à l’autre : donner un RIB (relevé d’identité bancaire, ndlr), et signer un mandat de mobilité bancaire. Le changement d’établissement se fera en 22 jours ouvrés maximum”, explique Marie Cheval, directrice générale de Boursorama.

Selon un sondage, près de 20% des Français ont l’intention de changer de banque cette année

Un service “trompe l’oeil”

Le nouveau service devrait renforcer le jeu de la concurrence entre les banques et favoriser le consommateur, selon la CLCV, association de défense des consommateurs. Seul bémol : le dispositif a des limites…En effet, ce service s’adresse uniquement au particuliers. Les sociétés, les associations et les professionnels en sont exclus. De même qu’il s’applique seulement aux comptes de dépôt et de paiement ouverts auprès de prestataires de services comme PayPal. Avancée pour les uns, le fait de changer de banque est en “trompe-l’oeil pour 20 millions de comptes (sur 70 millions), dont les titulaires ont un crédit immobilier ou une assurance-vie couplée à leur compte bancaire”, prévient Serge Maître de l’Association française des usages des banques.

 

La guerre commerciale

Depuis l’entrée en vigueur de cette disposition de la loi Macron, les offres commerciales et les campagnes de publicité se multiplient. Notamment, Axa Banque a récemment revu ses tarifs, supprimant les frais de tenue de compte en rendant les cartes bancaires gratuites. Fortuneo est prêt à lancer une prime de 100 euros en bons d’achat pour tous les clients qui choisiraient de domicilier leurs revenus chez eux. Boursorama a lancé EasyMove, un service qui permettrait de faciliter le changement de banque. “Dès la semaine dernière, nous avons préenregistré des démarches et les premiers mandats de mobilité seront transmis dès ce 6 février”, explique Marie Cheval, directrice générale de Boursorama. Les exemples sont multiples, mais le choix reste toujours derrière les consommateurs.

Par Yulia Vasilyeva

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s