Des images de l’assassinat de Kim Jong-nam diffusées à la télévision japonaise

Une semaine après l’assassinat publique du demi-frère du dictateur nord-coréen Kim Jong-un à l’aéroport de Kuala Lumpur, l’affaire ne fait que commencer. Alors que l’accident a provoqué de fortes tensions diplomatiques entre la Malaisie et Pyongyang, et que quatre ressortissants nord-coréens sont toujours recherchés par les autorités, une chaîne de télévision japonaise a diffusé lundi les images de l’assassinat, filmées par des caméras de vidéosurveillance.

images-2
Capture d’écran des images de vidéosurveillance de l’aéroport de Kuala Lumpur diffusées par Fuji TV

Les voyageurs de l’aéroport de Kuala-Lumpur sont devenus des témoins d’une scène de crime la semaine dernière. Le demi-frère du leader nord-coréen Kim Jonng-un  été tué par des inconnus. Les caméras de vidéo-surveillance de l’aéroport étaient en marche en ce moment et ont permis comprendre la chronologie des faits. On voit d’abord Kim Jong-nam entrer seul dans le hall de départ avec un sac à dos et consulter comme tous les voyageurs le tableau des vols. Il s’avance ensuite tandis que deux personnes se rapprochent de lui. Soudain, l’une d’entre elles lui fait face, alors que l’autre le saisit brusquement par derrière et lui met quelque chose sur le visage. Les deux agresseurs repartent aussitôt dans des directions distinctes. Kim Jong-nam s’approche ensuite de membres du personnel de l’aéroport et gesticule au niveau du visage pour essayer d’expliquer ce qui lui est arrivé. Le personnel l’emmène alors à la clinique de l’aéroport. Plus tard, on voit les passants entourer la clinique, alors que Kim Jong-nam vient de s’écrouler. Il sera par la suite transporté en urgence à l’hôpital et décédera en cours de route dans une ambulance.

La chaîne de télévision privée japonaise Fuji TV avait diffusé par la suite les images d’empoisonnement lundi 20 février.

Le brouillage des pistes

La police malaisienne  considère que les deux agresseurs, deux jeunes femmes, une vietnamienne et une indonésienne, étaient encadrées et peut-être même manipulées par un commando d’agents nord-coréens. Interpellée, l’une d’elles se défendait auprès des enquêteurs en disant qu’elle croyait participer à une caméra cachée destinée à piéger un riche homme d’affaires. Selon Channel News Asia, suite à l’incident quatre suspects d’un commando de cinq personnes auraient quitté Kuala-Lumpur le jour du meurtre pour s’envoler pour Jakarta, en Indonésie, d’où ils auraient gagné les Emirats arabes-unis puis Vladivostok en Russie, avant d’entrer en Corée du Nord. Leur stratégie était ainsi de brouiller les pistes.

Quand aux soupçons autour de l’assassinat, la Corée du Sud a pointé du doigt son voisin du Nord, citant un « ordre permanent » du numéro un nord-coréen Kim Jong-Un pour éliminer son demi-frère et une tentative d’assassinat manquée en 2012, après que Kim Jong-Nam avait critiqué le régime le plus fermé au monde.

img_2692

Profil et circonstances de la mort de Kim Jong-Nam, assassiné lundi à Kuala Lumpur, éléments de l’enquête / AFP

Le désamour entre les deux frères

Kim Jong-Nam, 45 ans, un temps pressenti pour être l’héritier du régime, était tombé en disgrâce après avoir été arrêté en 2001 à l’aéroport de Tokyo avec un passeport falsifié de la République dominicaine. Il avait ensuite vécu de fait en exil avec sa famille, à Macao, Singapour ou en Chine. Selon des médias japonais Kim voulait surtout introduire des «réformes et des mesures de libéralisation comme l’avait fait la Chine». En 2012, peu après l’arrivée au pouvoir de Kim Jong-Un, son demi-frère lui avait écrit pour l’implorer de l’épargner, lui et sa famille, selon Séoul.

Par Yulia Vasilyeva

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s