La Réalité « Graphique » : KDYBOOCREA

Le graphisme s’est imposé assez rapidement dans notre quotidien. Applications au design attirant, publicités colorées et dynamiques, sites, vidéos, l’ère du numérique est toujours en pleine expansion. De nombreuses entreprises, start-up, utilisent cette technique afin de dynamiser leur pôle communication. De plus en plus d’amoureux de dessins s’initient à cette pratique et apportent un nouveau souffle à l’univers audiovisuel. KDYBOOCREA, une artiste du digitalart, a particulièrement retenue notre attention.

Création de KDYBOOCREA avec les personnages Sangoku, Luffy, Sailor Moon (KDBYBOOCREA)

Du FANART au DIGITALART

Depuis de nombreuses années, les amoureux de littérature, de vidéos, de dessins animés, expriment leur attachement à certains auteurs par l’utilisation d’une technique assez singulière, le fanart. Alliant graphisme et imagination, les personnages de livres, de mangas et de dessins animés, retrouvent une seconde vie. Principalement présent sur les forums de discussions, ces illustrations en disent long sur l’attachement des spectateurs. Selon le site Manga news, le Fanart:

désigne toute illustration réalisée par un fan et s’inspirant ou reproduisant un ou plusieurs personnages, une scène ou l’univers d’une œuvre existante, qu’elle soit littéraire, picturale ou audiovisuelle.

Par exemple, à la sortie des livres et des films de Harry Potter, de nombreux fanarts reprennent les caractéristiques des personnages. On retrouve des symboles indéniables qui confirment l’identité  du personnage, entraînant la compréhension de l’intention de l’artiste. (Cicatrices d’Harry Potter, les cheveux blonds de Drago Malefoy, le symbole du serpent sur les vêtements des élèves de Serpentard etc). Certains objets en référence aux mangas ou à l’animation japonaise, plus communément appelé ‘goodies’  contiennent non pas des images officielles mais bien des fanarts. Une pratique qui touche à un niveau international. Au Japon par exemple,  le Dōjinshi  qui regroupe des travaux parodiant ou rendant hommage à d’autres œuvres populaires, est un marché extrêmement florissant. Ce style pourrait s’apparenter à une adaptation libre mais d’un point de vue graphique. Et cette liberté, l’artiste KDYBOOCREA sait comment l’exprimer et l’imposer. Lors d’une interview de Woja Brand en 2015, l’artiste affirme:

Je peux transformer tout le monde, c’est ça la liberté du dessin

KDYBOOCréa L’impossible

Qui n’a jamais rêvé de croiser l’un de ses personnages de dessins animés, manga et autres divertissement de notre enfance dans la vie réelle? Difficile de se faire un nom parmi les nombreux artistes déjà présents sur le marché de l’innovation graphique. Mais cette femme a réussie son challenge de part sa technique et son univers. L’Illustratrice et Graphiste spécialisée dans le Manga, Kdyboocrea, nous permet de réaliser l’impossible en cassant les codes du raisonnable. Des oeuvres s’identifiant au « Fanart » OU « Digitalart », l’univers de KDYBOOCREA interpelle. Lors de cette même interview vidéo, elle s’exprime sur la genèse de son art:

J’ai commencé à reprendre des personnages qui étaient dans mes bouquins et après, petit à petit, je les ai repris, mais en les personnalisant. C’est à dire que j’ai commencé à les habiller comme nous, un peu hype avec des Jordans tout ça..

Du crayon à papier et de la feuille à la tablette graphique et à l’ordinateur, KDYBOOCREA s’inscrit dans la modernité. En quelques coups de stylet parfaitement maîtrisés, l’artiste s’amuse à défaire les limites entre Réalité et Virtuel. C’est une explosions de couleurs, un style décalé et un univers propre à elle-même qui transportent les spectateurs dans un univers à part. Comme si tout semblait possible. Des oeuvres qui sont souvent imprimées sur poster, sur toile.

Les personnages de notre enfance sont  également modernisés (tatouages, vêtements) mais ont aussi la possibilité de rencontrer des célébrités.

Pharrell Williams et les personnages du manga Fairy Tail (KDYBOOCREA)

Cette artiste dont le potentiel est plus que remarquable attise la curiosité de personnalités internationales. Comme par exemple Justice Smith, un acteur américain célèbre pour son rôle d’Ezekiel dans la série  The Get Down parue en 2016.  Ou encore Chris Brown, célèbre chanteur américain, John RachidHakim Omiri.

Création de KDYBOOCREA « The Get Down »

L’artiste redonne également vie à des personnalités décédées et qui ont et continuent de marquer son existence. Des créations que l’on peut consulter directement sur son site web officiel. KDYBOOCREA est non seulement une femme avec de l’ambition mais également une artiste confirmée qui ne cesse d’affirmer son art au fil du temps. Une véritable bouffée d’air pur.

Ça plaît aux gens donc ça me pousse aussi à continuer. Dans mon esprit, je fais ce qui peut plaire aux gens, mais je fais avant tout ce qui me plaît et c’est comme ça aussi que les gens aiment ma petite touche, ce qu’apporte KDYBOOCREA dans cet art on va dire. Et ils viennent vers moi pour ça et moi ça me reboost encore plus en fait à chaque fois

KDYBOOCREA ne s’arrêtera donc pas en si bon chemin. Elle était d’ailleurs en exposition à Paris au Dupont Café jusqu’au 27 Février 2017 dernier. Stay connected !

 Maristelle CHALI

Crédit photo à la une: KDYBOOCREA

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s