Emmanuel Macron dévoile enfin son programme

Retraite, immigration, banlieues, éducation… Macron présente, ce jeudi, en conférence de presse, la liste complète de ses mesures. Voici les grandes lignes.

Emmanuel Macron présente son programme depuis son siège de campagne le 2 mars 2017. Crédit photo : Lionel Bonaventure/ AFP
Emmanuel Macron présente son programme depuis son siège de campagne le 2 mars 2017. Crédit photo : Lionel Bonaventure/ AFP

Quel est le programme d’Emmanuel Macron ? Le candidat d’En Marche! répond enfin à la question tant de fois posée. Il lève le voile sur son programme, ce jeudi, depuis son siège de campagne, programme dont il a déjà réservé la primeur au Parisien. Un fascicule de 32 pages, organisé en 13 chapitres, et intitulé « Emmanuel Macron président ».

Désormais fort du soutien de François Bayrou, le candidat y détaille notamment ses mesures pour une moralisation de la vie publique, un des gages donnés au patron du MoDem pour son « alliance ». Emmanuel Macron propose aussi des mesures importantes en matière d’éducation, l’une de ses priorités pour le prochain quinquennat. Voici ses principaux engagements :

Retraite 

Macron prévoit  la création d’un « système universel de retraite ». Dans le Parisien le 2 mars, le candidat indique qu’il ne modifiera pas l’âge de départ à la retraite et ne baissera pas le niveau des pensions. Mais il souhaite « engager dès le début, avec les partenaires sociaux », des négociations en vue de mettre en place « un vrai système universel de retraite ». Le principe :

« 1 euro versé en cotisation ouvrira droit aux mêmes droits, quels que soient votre secteur, votre catégorie ou votre statut ».

La réforme sera progressive, puisque Macron promet que « pour celles et ceux qui sont à au moins cinq ans de la retraite, rien ne changera ». Et il promet que tout le monde pourra continuer de partir à 62 ans au bout de 42 ans de cotisation et que les carrières longues pourront donc prendre leur retraite à 60 ans. A terme, il souhaite donc mettre fin aux inégalités entre fonctionnaires et salariés du privé.

Education 

Sur l’éducation, le programme d’Emmanuel Macron se veut particulièrement riche, avec notamment une autonomie accrue pour les écoles. Le candidat d’En Marche!, qui propose la création de 4 000 à 5 000 postes d’enseignants, veut que les établissements puissent recruter plus librement et bâtir en autonomie leur projet pédagogique. « Partout, il y a exactement la même méthode, partout les mêmes moyens, à part quelques petites différences en zones REP et REP + », regrette Emmanuel Macron dans Le Parisien. Il y a peu, le candidat assurait déjà qu’il fallait « une véritable autonomie pédagogique pour les établissements ». Cette autonomie s’accompagne de moyens différents en fonction des besoins.

« Il faut arrêter de saupoudrer et assumer d’investir de façon différenciée. Il faut donner plus à ceux qui en ont le plus besoin « 

Il propose par exemple une prime de 3000 euros net par an pour les enseignants en zone prioritaire Rep+ et de diviser par deux le nombre d’élèves en CP-CE1 pour qu’il n’y ait pas plus de 12 élèves par enseignant.

Emmanuel Macron rompt avec la quinquennat de François Hollande en proposant de sortir des rythmes scolaires. Dans Le Parisien, il assure que « chaque commune pourra adopter la semaine qu’elle souhaite » s’il est élu. « Je laisserai vraiment la possibilité aux maires de sortir de la réforme des rythmes scolaires », précise-t-il. Il veut aussi le rétablissement des classes bi-langues, supprimées en partie par les réformes des cinq dernières années, et des études dirigées « partout ».

Interdiction d’employer un proche par les parlementaires

Une réaction directe à l’affaire Penelope Fillon qui empoisonne la campagne présidentielle depuis le début de l’année. Les élus se verront également interdire d’exercer des activités de conseil. « On ne peut pas faire la loi pour tous tout en étant parallèlement au service de quelques-uns », explique le candidat dans le Parisien tout en précisant qu’il entend imposer ces nouvelles règles « à toutes les fonctions électives et ministérielle ».

Jeunesse et banlieues

Dans son programme, Emmanuel Macron parle aussi des banlieues. Le 2 mars, il a consacré un chapitre de sa présentation à la « transmissions de nos valeurs » et à l’émancipation pour construire l’égalité des chances ». Dans le document, on trouve la création d’un « pass culture » de 500 euros pour chaque Français l’année de ses 18 ans et l’extension des horaires des bibliothèques ainsi que l’écriture d’une « charte des droits et des devoirs pour donner du contenu à la notion d’égalité ».

Plus généralement, Emmanuel Macron livre une vision pour les jeunes des banlieues.

« Il faut, dit-il réconcilier les jeunes avec la République, en reconstruisant des parcours de réussite par l’école, la culture, le travail, l’insertion économique. Il faut rompre leur assignation à résidence ».

Immigration 

Il veut réduire les procédures de demande d’asile. A Berlin en février, le candidat à la présidentielle avait salué la politique menée par la chancelière Angela Merkel en faveur de l’accueil des réfugiés. Pour Emmanuel Macron, « l’Europe n’a pas réagi comme elle aurait dû », lors de la vague importante de réfugiés qui s’est présentée à nos côtes, évoquant même un « devoir ».

 « Confondre les terroristes, avec les demandeurs d’asile, avec les réfugiés, toute forme de migrations, est une erreur morale, historique et politique profonde »,a-t-il ajouter.

Outre la stricte question des réfugiés, Emmanuel Macron propose d’autres mesures plus générales sur l’immigration. Il veut par exemple conditionner l’aide au développement des pays d’origines au respect d’accords sur le retour des migrants non autorisés à entrer ou résider dans l’UE.

Lynda Zerouk

Crédit photo à la Une : AFP

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s