Coup de chaud chez Lambo

Avec ses bolides, Lamborghini se brûle les doigts. En raison d’un problème technique, 5900 de ses supercars risquent l’incendie. Pour rectifier le tir, la marque italienne, filiale du groupe Volskwagen, vient de les rappeler au garage.

L'épave d'une Lamborghini Aventador ravagée par les flammes à Dubaï, en 2015. Crédit/DR
L’épave d’une Lamborghini Aventador ravagée par les flammes à Dubaï, en 2015. Crédit/DR

Une somme  à six chiffres pour s’offrir le rêve de toute une vie. Une de ces supercars au dessin agressif et au moteur si puissant. Puis, aussi vite que le flash d’un radar, tout part en fumée.

Qu’ils pilotent des bolides ou la voiture de Monsieur tout le monde, les conducteurs sont égaux face aux problèmes mécaniques. Mais lorsqu’on débourse sa fortune pour acquérir un petit bijou de la mécanique automobile, on ne s’attend pas à ce qu’elle tombe en panne. Ou pire encore, qu’elle prenne feu. Et pourtant Lamborghini, filiale de Volkswagen, va faire revenir au garage environ 5 900 dévoreuses d’asphalte pour un risque d’incendie.

Trop de gaz, trop de carburant, et c’est le drame

Selon des informations dévoilées par la marque au taureau, dès que le réservoir est  plein et la conduite un peu trop agressive, du carburant peut atteindre le pot d’échappement et s’enflammer. Mais avec une telle puissance sous le capot, la tentation d’un grand coup sur la pédale de gaz est trop forte. D’autant que les deux modèles concernés par ce défaut de fabrication, l’Aventador et la Veneno (produite en neuf exemplaires), comptent parmi les joujoux les plus puissants fabriqués Lamborghini. La première, par exemple, abrite un moteur V12 de plus de 700 chevaux.  Ses performances laissent les chronos sans voix:  une vitesse maximale de 350 km/h et un 0-100km/h qu’elle croque en moins de trois secondes. Une bête de course. Le hic, c’est que la voiture est construite en grande partie en carbone et qu’un incendie pourrait la réduire en poussière en quelques minutes.

En 2012, l’un des exemplaires livré aux Etats-Unis se consume alors que le concessionnaire essaie de convaincre un client. Le vendeur immobilise le véhicule sur le  sur le bas côté de la route.  324 000 euros partent en fumée.  

Mais les potentielles conséquences humaines dépassent largement la perte financière. Si la responsabilité de la marque est reconnue, les indemnisations en cas d’incident seraient conséquentes, a fortiori s’il y avait une victime.

Dès les prochains jours, les propriétaires seront directement alertés pour prendre rendez-vous avec leur garagiste.  En attendant, Lamborghini a décidé d’installer un nouveau pot d’échappement et des valves plus récentes. Ces pièces remplaceront le système en place sur les voitures rappelées et seront  intégrées aux nouvelles Aventador S, à peine sorties d’usine. Une somme à six chiffres pour s’offrir le rêve de toute une vie, qui revient au garage. 

 

L.N 

Crédit image à la Une/DR

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. antoinerouet dit :

    Très bon travail Lucas Negri, t’es trop fort, je suis ton plus grand fan ! Gros bisous ❤ jtm

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s