Journée mondiale des troubles bipolaires : les jeunes sont ciblés

La bipolarité est une maladie insidieuse : ceux et celles qui en souffrent alternent entre phases d’euphorie et phases dépressives. La plupart du temps, les troubles bipolaires se déclarent entre 15 et 25 ans, mais le diagnostic met des années avant d’être posé. Aujourd’hui, à l’occasion de la troisième journée mondiale des troubles bipolaires, parlons de la prévention de cette maladie chez les jeunes.

trouble_bipolaire
La plupart du  temps, les troubles bipolaires se déclarent entre 15 et 25 ans (Crédit:Deliowe)

La bipolarité, cette maladie handicapante, touche entre 650 000 et 1,6 million de Français. La maladie attaque particulièrement les jeunes : 70% des patients ont leurs premiers symptômes avant 25 ans. Ce jeudi 30 mars, la 3e journée mondiale des troubles bipolaires, est l’occasion de s’intéresser aux moyens de prévention.

Les troubles bipolaires ne peuvent pas être anticipés. Néanmoins, il est possible de limiter les survenues d’épisodes aigus. Le patient devra adopter une hygiène de vie saine, avec des horaires réguliers, tout en évitant le stress, l’abus de substances toxiques comme l’alcool ou la drogue, connaître sa maladie et son traitement. L’entourage a un rôle important. Il faut systématiquement rechercher un trouble bipolaire devant tout épisode dépressif ou tentative de suicide chez un adolescent ou un adulte jeune.

Suicide chez 50 % des patients non traités

Mais que faire si malgré tout vous apercevez les premiers symptômes de la bipolarité chez votre enfant? Que faire si une profonde tristesse, un désespoir, une perte d’élan vital ou à l’inverse l’hyperactivité, l’euphorie et l’exaltation de l’humeur commencent à gagner petit à petit?

Parmi les traitements possibles de cette maladie, on distingue le traitement biologique, psychologique et communautaire des troubles bipolaires. Ces trois modes de traitement ont pour but d’améliorer l’état général des patients en tenant compte des différents facteurs biopsychosociaux en cause. Point positif : avec un traitement approprié, la plupart des personnes bipolaires peuvent vivre une vie satisfaisante et fonctionnent bien à la maison et au travail.

Le traitement biologique
Dans les troubles bipolaires, les stabilisateurs d’humeur sont la pierre angulaire du traitement. Ces médicaments ne sont ni des «stimulants» ni des «calmants». Comme leur nom l’indique, ils stabilisent l’humeur et la maintiennent à un niveau adéquat. Couramment, les personnes qui souffrent de troubles bipolaires ont recours à un traitement médicamenteux pendant des années, et en général à vie. A ce jour, il existe trois principaux stabilisateurs de l’humeur utilisés dans le traitement et la prévention de la maladie bipolaire : le Lithium (lithium), l’Épival (divalproex) et le Tégretol (carbamazépine).

Les psychothérapies
La psychoéducation est une thérapie très efficace pour les gens qui souffrent de troubles bipolaires. Le but est de développer des stratégies d’adaptation ou de prévenir les épisodes de manie en régulant le sommeil, l’alimentation et la pratique d’activités physiques. Une session d‘information peut être offerte aux familles dans le cadre de cette thérapie.

Le traitement communautaire
Il existe également d’autres thérapies bénéfiques et efficaces, comme la thérapie cognitivo-comportementale. Quant à la communauté, elle propose de nombreux services permettant aux personnes atteintes un meilleur rétablissement.

Lorsque la prise en charge thérapeutique n’est pas adaptée, un trouble bipolaire peut entrainer des tentatives de suicide chez environ 50 % des patients non traités et le décès d’1 patient sur 8. C’est pour cette raison qu’il est indispensable de rechercher des signes de crise suicidaire chez les jeunes au plus tôt, surtout lors d’épisodes mixtes associant de symptômes maniaques et dépressifs.

Par Yulia Vasilyeva

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s