[VIDÉO] Le tardigrade nous livre enfin les secrets de son invincibilité !

Le tardigrade vient de livrer quelques uns de ses secrets ! Ce petit animal aussi appelé « ourson d’eau » est quasiment indestructible. Des scientifiques viennent de trouver une explication à une partie de ses capacités extraordinaires.

Le tardigrade est un petit animal de la famille des arthropodes. Découvert par Lazzaro Spallanzani en 1776, il lui donne ce nom, qui signifie « marcheur lent ». Si le tardigrade fascine autant la communauté scientifique, c’est que cet animal mesurant en moyenne 1mm de long est doté de capacités si exceptionnelles, qu’on les qualifie parfois de super-pouvoirs.

Hypsibius dujardini, SEM par Willow Gabriel

En effet, il est capable de survivre à des températures extrêmes, frôlant le zéroabsolu (-272,8°C) et montant bien au-delà du point d’ébullition de l’eau (+150°C). Il supporte des pressions infernales, pouvant aller jusqu’à plus de 1200 fois la pression atmosphérique terrestre. À l’inverse, il survit au vide de l’espace. Il est capable d’endurer des doses phénoménales de radiations, plus de 1100 fois ce que l’homme peut encaisser. En 2007, des tardigrades ont été exposés une dizaine de jours au vide spatial en même temps qu’aux radiations solaires directes par la mission FOTON-M3, en orbite autour de la Terre, et la majorité d’entre eux ont survécu. Les tardigrades ont une extrême tolérance à la dessiccation, ce qui leur permet de coloniser les déserts les plus secs : ils peuvent faire varier la proportion d’eau dans leur corps de plus de 80 % à moins de 3 %. En cas d’absence totale et prolongée d’eau, ils peuvent survivre plus de 10 ans en cryptobiose sans la moindre trace d’eau, et reprendre leur activité quand ils sont réhydratés. Il y a un autre mécanisme dont il est capable, mais encore très méconnu ; il s’agit de l’anoxybiose : en l’absence totale d’oxygène, le tardigrade est capable de se placer dans un état lui permettant de survivre jusqu’à 5 jours en asphyxie totale.

Nature, Tanaka S. / SagaraH. / Kunieda, pour AFP

La cryptobiose, cette capacité qui pourrait aider l’humanité

Le tardigrade est capable de se dessécher et de survivre avec seulement 3 % de l’eau qu’il contient à l’état normal. Il s’agit de la cryptobiose, qui lui permet ainsi de rester des années dans un état proche de la mort jusqu’à ré-hydratation.

Tardigrade, vu au microscope – DR

C’est une prouesse que ces oursons doivent à une protéine bien particulière. Cette protéine est dite « intrinsèquement désordonnée ». Quand elle est exprimée, elle agit comme un bio-verre en entourant les cellules et permettant de les maintenir dans un état suspendu jusqu’à ce que les oursons soient réhydratés. L’invertébré peut alors survivre des années durant. Il suffit alors de le replonger dans de l’eau pour que le verre de la protéine se dissolve.

« Ils peuvent rester comme ça dans un état sec pendant des années, voire des décennies et quand vous les remettez dans l’eau, ils revivent en quelques heures. Ils se déplacent, mangent et se reproduisent comme si rien ne s’était passé », explique Thomas Boothby, chercheur à l’Université de Caroline du Nord.

Cette protéine promet de se montrer très utile pour protéger d’autres matériaux biologiques contre la dessiccation. Si l’on prend ces gènes et qu’on les met dans des organismes comme des bactéries ou des levures, qui n’ont normalement pas ces protéines, ils deviennent beaucoup plus tolérants à la dessiccation, de l’ordre de 100 fois plus résistants. Elle pourrait ainsi être utilisé pour stabiliser à température ambiante les vaccins ou traitements médicamenteux qui ont normalement besoin d’être gardés au frais, notamment en Afrique où le manque de réfrigération dans les régions éloignées est un énorme problème. On peut aussi imaginer que ces protéines pourraient permettre à des céréales de survivre à de longues sécheresses, et résoudre une partie des problèmes majeurs que l’Afrique connaît de façon très régulière. Enfin, certains scientifiques espèrent aller encore plus loin, en adaptant ces capacités directement à l’homme, afin de l’améliorer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s